Construction de nouveaux réacteurs et développement des énergies renouvelables :

18.11.2021

Syntec-Ingénierie salue l'annonce historique du gouvernement en faveur d'un mix énergétique équilibré et efficace

Le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 novembre 2021 vouloir ' relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays et continuer de développer les énergies renouvelables '.

 

Les entreprises d'ingénierie, représentées par leur fédération professionnelle Syntec-Ingénierie, saluent cette décision historique en faveur d'un mix énergétique efficace et équilibré, qui accorde sa juste place au nucléaire aux côtés des énergies renouvelables.

 

Dans un contexte de fortes fluctuations du prix des énergies fossiles, Syntec-Ingénierie rappelle que seul le nucléaire peut garantir l'indépendance énergétique de la France. Parfaitement structurée, la filière française n'est dépendante d'aucun savoir-faire technologique extérieur et maîtrise aujourd'hui, avec l'accompagnement des ingénieristes, l'ensemble de la chaîne de la valeur. Par ailleurs, le nucléaire est le meilleur allié des énergies renouvelables pour aller vers une société décarbonée, avec un mix énergétique bas-carbone et robuste pour répondre aux nouveaux usages.

 

Avec 110 entreprises générant près de 30 000 emplois sur le territoire, les entreprises d'ingénierie spécialisées dans le nucléaire sont plus que jamais prêtes à relever le défi de la transition énergétique. Réalisation d'études techniques et prospectives, développement de nouvelles énergies, conseils et conception, suivi des fabrications et de la construction, maintenance des installations... Comme le montrent déjà leurs succès à l'exportation, elles sont en ordre de bataille pour innover et accompagner la filière dans la production d'un mix énergétique à même de garantir indépendance, sécurité et décarbonation à notre société.

 

Pour y parvenir, Syntec-Ingénierie soumet plusieurs propositions au gouvernement. En matière de nucléaire, tout d'abord :

- lancer dès 2022 le programme EPR2, afin de préserver une mise en service à un horizon 2035 - 2040. Il est non seulement indispensable pour garder les compétences en France et préserver notre capacité à construire des centrales mais il est également nécessaire pour soutenir la filière à l'export.

- développer les Small Modular Reactor (SMR) qui participent à renforcer la filière nucléaire civile française et sa crédibilité à l'international, en proposant un produit innovant compétitif ;

- améliorer la compétitivité du secteur en accélérant sa transition numérique, grâce à la mise en place une plate-forme numérique à l'échelle de la filière.

 

Enfin, Syntec-Ingénierie rappelle qu'un travail d'innovation doit aussi être mené dans le domaine des énergies renouvelables, et plus particulièrement concernant l'hydrogène. La profession appelle ainsi à lancer une série de ' grands projets hydrogène ' à l'échelle nationale afin d'aider à la structuration de la filière, de massifier au plus vite la production d'hydrogène sur le territoire et faire ainsi baisser les coûts de production.

 

source : Syntec Ingénierie

crédit image : pixabay - ulleo

Mots clés de l'actualité Construction de nouveaux réacteurs et développement des énergies renouvelables :

 

Actualités de la société

Laurent Germain, directeur général d'Egis, est nommé président du conseil d'entreprises France-Géorgie de MEDEF International

Dans le cadre du conseil d'entreprises France-Géorgie, MEDEF International, 1er...

03.12.2021
Validation de la stratégie urbaine et du dispositif de valorisation immobilière de la Société du Grand Paris

La Société du Grand Paris a présenté aux membres du conseil de surveillance sa...

03.12.2021
Les Français, le logement et la santé : 8 français sur 10 affirment que leur logement a un impact majeur sur leur santé.

Cogedim présente une enquête inédite réalisée avec l'institut OpinionWay sur le...

03.12.2021